Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/discosou/www/wp-content/themes/website/drone/droneoptions.class.php on line 2

Navigate / search

Disco BôCô

Imprimer

Disco BôCô, les fruits et légumes bien dans leurs pots !

Les Disco BôCô sont des ateliers collaboratifs et festifs d’auto-fabrication pendant lesquels les participants cuisinent en musique des préparations à base de fruits et légumes invendus et les mettent en bocaux. Les fruits et légumes invendus sont récupérés dans des marchés, supermarchés ou directement chez des maraichers.

Le format d’événements est né en février 2014, la mise en bocaux étant un excellent moyen de conserver des fruits et légumes et de lutter, ainsi, contre le gaspillage alimentaire.

Depuis, une vingtaine de Disco BôCô ont été organisés dans 6 villes françaises (Paris, Marseille, Lyon, Tours, etc.) et dans différents lieux, que ce soit dans des résidences sociales, foyers de travailleurs migrants et de sans abris, au sein de festivals et fêtes de quartiers ou encore pendant les distributions de groupements de consommateurs-producteurs.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page facebook

Quels objectifs ?

Revalorisation des invendus vs. gaspillage alimentaire

Disco Bôcô vise à la sensibilisation au gaspillage alimentaire à travers des sessions de cuisine festives où chacun est invité à venir donner une seconde vie à des fruits et légumes sauvés de la poubelle à travers des recettes créatives et savoureuses. Le nombre de bôcô produits lors des sessions permet de prendre conscience du gaspillage existant.

Partage et convivialité vs. isolement

L’alliance de deux activités profondément sociales, la cuisine et la musique, permet de rassembler des personnes de toutes générations et origines sociales autour du plaisir de cuisiner ensemble. La force fédératrice de la préparation collective de bôcô permet d’apporter une réponse au sentiment de solitude de personnes en situation de fragilité et en faire un moyen d’épanouissement

Éducation au goût vs. malnutrition

Disco Bôcô vise à la diffusion de connaissances et de savoir-faire autour d’une alimentation respectueuse des êtres humains et de la planète. A travers une cuisine végétale, simple, saine et abordable, Disco Bôcô permet aux participants de (ré)apprendre à cuisiner au quotidien des plats bons pour la santé et les papilles !
Disco Bôcô utilise, dans la mesure du possible, des invendus issus d’une agriculture responsable.

Faire soi-même vs. dépossession des savoir-faire

Les sessions d’auto-fabrication permettent à chacun de se réapproprier les moyens de produire soi-même des plats savoureux et équilibrés ; de gagner en autonomie en acquérant des techniques culinaires et en connaissant la nature des produits consommés, et d’être, ainsi, acteur de son mieux-être. L’auto-fabrication valorise les savoir- faire de chacun, stimule la créativité et favorise le sentiment d’accomplissement personnel.

Liens producteurs-consommateurs vs. méconnaissance ville-campagne

Disco Bôcô veut animer des ateliers de co-production de bôcô entre producteurs et consommateurs en organisant, à la campagne, des sessions de glanage directement sur les champs en amont des sessions de transformation, ou, en ville, des ateliers lors des distributions de paniers de groupements de consommateurs-producteurs.

 

Idées recettes !

Mille et une recettes peuvent être embôcôtées ! En voici trois pour vous inspirer….

PICKLES AIGRE-DOUX DE CONCOMBRES A L’ANETH (pour 2 bÔ bôCô !)

– Couper les concombres en rondelles ou fines lamelles

– Mettre les légumes dans un bol, les saupoudrer de 20g de sel marin et les mélanger dans une passoire pour les laisser dégorger pendant 1h

– Dans une casserole, porter à ébullition 250 ml de vinaigre de cidre avec 80g de sucre en poudre, 1 cc de sel et les épices de votre choix (clous de girofles, graines de moutarde, gingembre, curcuma, baies roses, etc.)

– Ajouter les légumes et laisser bouillir pendant 2 minutes

– Mettre les légumes dans le pot avec l’aneth ciselé et recouvrir l’intégralité des concombres avec le vinaigre bouillant. Fermer et laisser refroidir

– Réserver au réfrigérateur, attendre 3 jours avant de les consommer pour que les légumes s’imprègnent du mélange vinaigre/épices puis savourer vos bôcô dans les 10 jours.

A déguster sur une tartine de chèvre frais, en accompagnement d’une céréale, dans une salade de légumes crus, dans des hamburgers ou sandwichs.

COMPOTE DE COINGS ET POIRES AUX EPICES (pour 2 bÔ bôCô !)

– Couper grossièrement 6 poires et finement  3 coings

– Mettre les fruits dans une casserole avec les épices de votre choix (cardamome, cannelle, vanille) et cuire avec un fond d’eau (ou du jus de citron et quelques zestes de citron pour ceux qui aime les petites notes acidulées !)

– Conserver au frais et déguster dans les 3 jours

A déguster pour le petit déjeuner avec un yaourt et des noisettes ou en accompagnement d’un gâteau moelleux et d’un thé fumant.

CHUTNEYS DE TOMATES A L’INDIENNE (pour 2 bÔ bôCô !)

– Mettre à chauffer 3 cuillères à soupe d’huile dans une casserole avec 2 gousses d’ail, 2 oignons émincés, les épices (1 cuillère à café de graines de moutarde, 3 cuillère à café de graines de fenouil, 1 cuillère à café de thym séché, 1 cuillère à café de piments séchés) et 2 cuillères à soupe de sucre

– Ajouter 200g de poivrons, puis quand ils sont bien tendres, ajouter 500g de tomates et 6 cuillères à soupe de vinaigre de cidre

– Laisser cuire une vingtaine de minutes, saler, poivrer

– En fin de cuisson, parsemer d’herbes fraiches

– Mettre en bÔcÔ, les placer au frais et consommer dans les dix jours

A déguster chaud avec de la semoule ou froid en tartinades avec du fromage frais.

Le projet est désormais fini !

Retrouvez ici en libre accès le rapport final (en anglais) et le toolkit Disco BôCô (en anglais)

 

Commentaires

Disco soupe, gaspillage,
Reply

[…] être approuvée par la Discothèque, par consentement mutuel. C’est comme ça que sont nés les Disco BôCô, fruits et légumes récupérés mis en pot. Colette, elle, a créé des confitures à base […]

Commenter cet article

name*

email* (not published)