Navigate / search

La charte et les valeurs

Imprimer

Notre charte, les « Discommandements »

Les Discommandements résument l’esprit des événements Disco Soupe.

C’est la charte commune à tous les membres et sympathisant du mouvement, et toute personne la respectant est libre d’utiliser le nom « Disco Soupe » pendant un évènement.

(Pour comprendre plus en détail comment organiser une Disco Soupe, rendez-vous sur cette page)

 

Nos valeurs

Le mouvement Disco Soupe se revendique comme open source. Il se base sur une communauté de plusieurs centaines de personnes fonctionnant selon les principes de la stigmergie et de l’autogestion, valorisant ainsi l’initiative individuelle, l’esprit hacker et la débrouille de ses membres. En 2015, la communauté Disco Soupe se compose ainsi de plusieurs centaines de membres actifs et engagés de tous âges. Toutefois, au-delà de cette communauté, le format d’événement est documenté et diffusé librement afin de permettre à chacun d’organiser une Disco Soupe à son échelle et de se mettre ainsi en action contre le gaspillage alimentaire. Des Disco Soupes ont ainsi été organisées dans 25 pays sur quatre continents (Afrique, Amérique, Europe et Asie), notamment via le réseau du Slow Food Youth Network et l’organisation Feedback.

Disco Soupe se situe à la croisée de plusieurs influences.

D’une part, le mouvement s’inscrit dans la lignée d’organisations luttant sur les questions alimentaires et environnementales, comme par exemple Slow Food, Feeding the 5000 ou la Confédération Paysanne, avec qui Disco Soupe partage le constat d’un mode de production, de distribution et de consommation à réinventer. L’idée de Disco Soupe est d’ailleurs directement inspirée de la « Schnippel Disko », une « Protest Soup » organisées par Slow Food en Allemagne lors de la grande manifestation « We are fed up ! », ainsi que des banquets géants lancés par Tristram Stuart, auteur du livre “Waste, Uncovering the Global Food Scandal” faisant référence sur les questions liées au gaspillage alimentaire, et fondateur de Feeding The 5000.

D’autre part, en organisant des moments d’échanges non-marchands et ouverts à tous basés sur la convivialité et le plaisir partagé de cuisiner ensemble, Disco Soupe s’inscrit dans le mouvement de l’économie collaborative largement soutenu par la communauté OuiShare. Enfin, l’organisation de Disco Soupe, son fonctionnement open source et sa communauté apprenante sont fortement inspirés du réseau MakeSense faisant la promotion de l’entrepreneuriat social.

Commentaires

Commenter cet article

name*

email* (not published)