Navigate / search

Notre histoire

Imprimer

Quelques grandes dates de la jeune histoire de Disco Soupe

Janvier 2012 : la première Schnippel Disko est organisée à Berlin par Slow Food Youth Deutschland

Mars 2012 : première Disco Soupe à Paris chez les Mutins, inspirée par la Schnippel Disko

(film de Jeanne Lorrain)

Septembre 2012 : Disco Soupe participe au Banquet des 5000 organisé sur la place de l’Hôtel de Ville de Paris. Rencontre et coup de foudre amical avec Tristram Stuart

Novembre 2012 : lancement de notre campagne KissKissBankBank suite aux nombreuses sollicitations de motivé-e-s partout en France

Janvier 2013
 : première Disco Soupe hors de Paris pendant un festival de punk à Rennes

Février 2013 : première assemblée du mouvement et élaboration de notre projet associatif

Avril 2013 : le mouvement est présent dans plus de 50 villes

Juin 2013 : la deuxième assemblée, à côté d’Orléans nous permet d’affiner notre gouvernance

(photo Jonathan Magnin)

Septembre 2013 : première Disco Soupe mobile à Paris pendant le Carniv’Aligre. Pendant ce temps-là, l’équipe de Nantes particpe à un nouveau Banquet des 5000 rassemblant 7500 personnes, deux expériences riches en apprentissages !

Novembre 2013 : les premières « marcottes » (= projets incubés au sein de Disco Soupe) sont lancées, dont par exemple :

  • Une résidence d’un an au sein du Palais de la Femme, centre d’hébergement d’urgence et résidence sociale géré par l’Armée du Salut.
  • Disco BôCô, un expérimentation toujours en cours sur la mise en conserve participative de fruits et légumes invendus

Février 2014 : Disco Soupe s’est développée dans plus de 20 pays étrangers dont la Grèce, les UK, l’Espagne, la Corée du Sud, les Pays-Bas, le Kazakhstan, le Brésil ou encore les États-Unis.

Pour avoir une (toute petite) idée de la diversité de nos évènements, voici notre chaîne Youtube :

Avril 2014 : après un évènement Disco Soupe feat Amelior feat Gars’Pilleurs organisé en janvier à Paris, l’équipe de Lyon remet le couvert avec un évènement Disco Soupe feat Vélorution feat Gars’Pilleurs. Frères et sœurs de l’anti-gaspi, luttons ensemble !

(photo Gars’Pilleurs)

Mai 2014 : troisième participation au festival Bellastock sur le thème « Waterworld ». Une trentaine de discopain-ine-s de toute la France nourrissent plus de 1000 bouches pendant 3 jours, majoritairement à partir de fruits et légumes rebuts

(photo Mathieu Eisinger)

Juin 2014 : l’équipe de Marseille accueille la troisième assemblée de la communauté (aussi appelée « potAG »), permettant de faire évoluer notre fonctionnement vers des pratiques plus ouvertes

(photo Jonathan Magnin)

Septembre 2014 : lancement du site web de Disco Soupe

 

Commentaires

Bastounet
Reply

Superbe, beau rappel historique, longue vie au Disco Spirit !

hubert
Reply

Pour info, les toutes premières discosoupes ont été organisées par le groupe de contre-culture Diggers en 1967 à San Francisco.
A voir pour comprendre également le rôle social et politique de ce mouvement spontané et créatif 😉
https://www.youtube.com/watch?v=i6sPo2Yi3jE

Disco Soupe
Reply

Il est sur que Disco Soupe n’a pas inventé la récup’, ni les repas participatifs ! Nous nous inscrivons dans une longue et belle famille :). Merci pour ce lien, et en échange, voici un autre documentaire à voir : « Les glaneurs et la glaneuse », d’Agnès Varda (https://vimeo.com/37089032). Bonne soirée !

Commenter cet article

name*

email* (not published)