Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/discosou/www/wp-content/themes/website/drone/droneoptions.class.php on line 2

Navigate / search

Une réponse collective de Disco Soupe, les GarsPilleurs, Zéro Gâchis et Re-bon, réseau de glanage nantais à la pétition Stop au gâchis alimentaire en France

Imprimer

En toute discologique, c’est une nouvelle qui devrait nous faire sauter de joie, à l’heure même où des glaneurs doivent être jugés pour avoir récupéré des invendus de supermarché. La pétition en ligne « Stop au gâchis alimentaire en France » lancée le 19 janvier par l’élu UMP de Courbevoie Arash Derambarsh et Mathieu Kassovitz a déjà été signée par 122 189 personnes – dont un impressionnant parterre de stars du chou-biz. Rappelons que cette pétition demande une loi pour obliger les grandes surfaces à faire don de leurs invendus aux associations. Alors happy la Disco Soupe ?
Certains auront sans doute du mal à le comprendre de prime abord, mais nous sommes en fait plus que réservés face à cette pourtant formidable médiatisation du gaspillage alimentaire – cause que nous défendons depuis toujours. Pourquoi ? Parce que nous partageons l’avis de la majorité des associations d’aide alimentaire qui sont, comme nous, sur le terrain (et depuis de nombreuses années, pas juste le mois dernier). Nous pensons que cette mesure a en fait tout de la fausse bonne idée – séduisante certes, et si simple… trop simple ? Alors nous avons tenu à l’expliquer collectivement, avec nos camarades de lutte antigaspi Les Gars’Pilleurs, Zéro Gâchis et Re-bon, le réseau de glanage nantais, dans cette lettre ouverte M. Arash Derambarsh.

 

 

Comme on partage tout avec vous, on vous invite à la lire aussi – et à nous donner votre avis !


Keep in louche : la semaine va être riche en débats : après le procès des glaneurs, la proposition de loi dont Jean-Pierre Decool (dépu
té UMP) est le rapporteur va être débattue à l’Assemblée en séance publique. Nous comptons pour notre part sur les conclusions de Guillaume Garot qui travaille sur la question du gaspillage – y compris avec nous et les autres acteurs du terrain – depuis presqu’un an.


P.S. En prime, le dernier bilan de l’action du mouvement Disco Soupe tout nouveau tout chaud sorti du moule à disco !

 

Commentaires

Tony
Reply

Bonjour et merci de partager et faire entendre votre point de vue sur la question, c’est très instructif.
Cependant, limiter le gâchis en amont ET récupérer les produits encore bons des supermarchés, bien que leur DLC soit passée, ne sont peut-être pas incompatibles.
Vous avez entièrement raison sur le fait que le tri de ces produits, leur acheminement ainsi que leur retraitement derrière entraîne des coûts; mais, cela mériterait sans doute une étude approfondie de ces coûts, en prenant également en compte la différence de coûts avec le traitement actuel.
Je pense qu’il faut agir sur le plus de niveaux possibles si l’on souhaite, à terme, faire tendre ce gâchis vers zéro.

Legrand Françoise marie
Reply

Tout à fait d accord et vive les légumes ‘ moche ´. Arrêtons de rejeter la travail des agriculteurs

Nicole Obidic
Reply

Tout à fait d’accord pour cette organisation anti-gaspi..
Il était temps que tout cela apparaisse
Il y a trop de gâchis dans notre société et trop de gens qui ne mangent pas à leur faim….
BRAVO !

Commenter cet article

name*

email* (not published)